Quelles sont les règles du poker ?

Le poker est un jeu de cartes très populaire. Il est même représenté dans certains films à succès comme Casino royal. Comme tous les jeux de cartes, c’est un jeu de hasard, mais ce qui le rend si attrayant c’est la part psychologique avec la possibilité de bluffer. Pour en savoir plus sur ce jeu de cartes, nous allons voir sa variante la plus répandue : le Texas hold’em.

Avant de commencer une partie

Le jeu de poker peut se jouer entre 2 et 10 joueurs. Chaque joueur doit miser de l’argent pour être à sa table et ainsi constituer sa cave. Avant la partie, le montant minimal des mises à la table de jeu doit être fixé.

Le déroulement d’un tour de poker

Voici un exposé du déroulement d’une partie. Comme ça, vous aurez toutes les cartes en main pour débuter.

Si la partie de poker a lieu dans un casino, le croupier distribue les cartes. Sinon chaque joueur distribue les cartes à tour de rôle dans le sens des aiguilles d’une montre.

Les blinds

Avant que les cartes ne soient distribuées, les deux joueurs à gauche de celui qui donne les cartes doivent obligatoirement miser. Le premier joueur donne une petite somme, c’est la petite blinde. Le deuxième donne une somme plus importante, c’est la grosse blinde.

La distribution

Chaque joueur reçoit deux cartes posées face cachée.

Les enchères

Les enchères sont un élément essentiel du poker. Il n’y a qu’en misant que les joueurs peuvent continuer un tour de jeu. Une fois que les cartes sont distribuées, le joueur à gauche de la grosse blinde a le choix entre :

  • Passer (fold) : il se retire du tour et jette ses cartes
  • Suivre (call) : il va miser à la même hauteur que la grosse blinde pour continuer à jouer
  • Relancer (raise) : il va miser le double de la grosse blinde.

Il peut y avoir un nombre limité de relances. Mais dans la version no limit, il n’y a pas de montant maximum de relance et donc il est possible de faire un tapis (all-in), c’est-à-dire miser tous ses jetons en même temps.

Les mises continuent jusqu’à ce que tous les joueurs qui n’ont pas passé aient posé leurs mises. Toutes les mises engagées forment un pot.

Le flop

Le distributeur pose alors trois cartes découvertes sur la table. Dans certaines versions, il retire la carte au-dessus du paquet de la partie avant de dévoiler les trois cartes.

Un nouveau tour de mise commence. Le premier joueur à parler est celui à gauche du donneur. En plus de passer, et de relancer, le joueur peut également checker, c’est-à-dire ne pas miser tout en continuant à jouer. Ce mouvement sert à observer les mouvements des adversaires. Le check n’est plus possible si un autre joueur mise de l’argent.

Le tournant (turn)

Le distributeur pose une quatrième carte sur la table, face visible. Il y a ensuite un troisième tour d’enchères.

La rivière (river)

La cinquième et dernière carte est posée face visible sur la table. Il y a alors un dernier tour d’enchères, puis les cartes sont dévoilées, s’il reste au moins deux joueurs encore en jeu.

Le gagnant

S’il reste au moins deux joueurs et que les mains sont révélées, celui qui a la main la plus forte gagne le pot.

Un nouveau tour commence et on déplace la petite blind et la grosse blind sur les joueurs suivants, puis le jeu est de nouveau mélangé. Le joueur suivant distribue de nouveau les cartes.

Les différentes combinaisons au poker

Chaque joueur se sert des cartes qu’il a en main pour en faire une combinaison avec les cartes sur la table (flop, turn, river). Les combinaisons sont classées par ordre d’importance de la plus petite à la plus haute:

  • La carte haute, qui est la carte la plus haute en dehors de toutes autres combinaisons.
  • La paire, lorsque 2 cartes sont identiques.
  • La double paire, lorsqu’il y a deux fois 2 cartes identiques.
  • Le brelan, lorsqu’il y a 3 cartes identiques.
  • La quinte, lorsqu’il y a 5 cartes dépareillées qui se suivent.
  • La couleur, lorsqu’il y a 5 cartes de la même couleur.
  • Le full, lorsque la main constitue une paire et un brelan.
  • Le carré, lorsqu’il y a 4 cartes identiques.
  • La quinte flush (la main préférée de James Bond), lorsque 5 cartes se suivent et sont de la même couleur.
  • La quinte flush royale, c’est une quinte avec les plus hautes cartes de la même couleur. C’est la plus forte de toutes les combinaisons.

Note : l’as peut être utilisé comme la carte plus haute ou bien la plus petite (1) notamment pour les quintes.

Dans de très rares cas, il peut y avoir des égalités entre les combinaisons de deux joueurs (par exemple : deux paires de la même hauteur). Dans ce cas, le pot est partagé entre les deux joueurs.